Sélectionner une page

Sur le rivage à marée basse pour seul trésor

La fraîcheur du vent du nord

Comme une glace à l’eau

Pour se rafraîchir en été lorsqu’il fait trop chaud

Puis sur les pages du livre de la marée

Ma plume s’est un beau soir envolée

J’ai pu ainsi percevoir

L’éclat d’un grand miroir

Celui de la mer reflétant

L’astre de vie flamboyant au couchant…

0 0 vote
Évaluation de l'article
Partagez !
0
J'adorerais vos pensées, merci de commenter.x
()
x