Sélectionner une page

Charme commun

L’on dit de moi que mon bois est dur

Et pourtant j’ai le cœur tendre pour celui qui sait m’entendre

J’espère bien

Que certains diront que je ne suis pas sans charme

Et même si l’on dit de moi que je suis commun

Je ne verserai aucune larme

Car saule pleureur je ne suis point

Je peux maintenant vous avouer mon secret

J’aurais aimé être un hêtre

Trônant au cœur de la forêt tel un maître

Cependant aujourd’hui je préfère mon destin

Plutôt que de finir en allumettes…

 

 

0 0 vote
Évaluation de l'article
Partagez !
2
0
J'adorerais vos pensées, merci de commenter.x
()
x